Quels bénéfices attendre de l'accompagnement en Sophrologie ?

 

La sophrologie est particulièrement recommandée pour :

  • La libération des tensions physiques et psychologiques de la vie quotidienne.

  • La prévention et gestion des situations de stress dans le respect des ressources et des limites dont vous disposez,

  • L’optimisation de vos possibilités d'adaptations face aux changements dans le cadre familial, professionnel ou en société,

  • La régulation des émotions pour développer vos capacités d'actions et de décisions,

  • La stimulation de vos facultés intellectuelles par un entraînement régulier : amélioration des capacités d'attention, de mémoire, de réflexion, facilité d'apprentissage et de concentration au travail,

  • Le développement de votre intelligence émotionnelle afin d'améliorer vos relations aux autres pour une meilleure sociabilité,

  • La préparation à un évènement tel qu'un examen, une prise de parole en public, une intervention médicale...,

  • La lutte contre une difficulté qui impacte votre bien-être,

  • Le renforcement de votre potentiel individuel pour développer une meilleure confiance et estime de vous.

herbe de pampa
Gouttes de pluie sur feuille

La Sophrologie Existentielle

La Sophrologie Existentielle s'adresse à toute personne qui souhaite prendre soin d'elle ou d'une problématique qui vient bousculer le quotidien, qu'elle soit émotionnelle, physique ou relationnelle.

Dans la pratique, et via des exercices de respiration et de détente corporelle, elle donne accès à un niveau de conscience profond sur lequel vous pourrez librement agir : via une compréhension fine de soi, de vos émotions, de vos pensées, de votre imaginaire, de vos comportements et de votre réalité environnante.

Elle permet la prise de recul, la prise de conscience, la réflexion objective, elle apporte les réponses aux questions que l'on se pose sur soi et nous aide à aborder sereinement notre quotidien.

L'accompagnement en sophrologie existentielle vise à développer la cohérence entre ce que nous ressentons, ce que nous pensons et toutes les actions que nous mettons en oeuvre. Cette approche concrète peut ainsi se définir comme notre propre pédagogie de l'existence. Il s'agit de sortir d'une vision non réaliste ou négative pour voir les choses telles qu'elles sont, de renforcer et s'appuyer sur le positif que nous avons en nous.

Non, il ne s'agit pas de "voir la vie en rose" ou de se détacher de la réalité. Les difficultés quotidiennes, les p'tites bricoles, les grandes casseroles voire les marmites, le "négatif" est inhérent à la vie. La sophrologie existentielle, cette "science de la conscience harmonieuse" définie par son fondateur Caycedo, nous renvoie à la notion de conscience pour permettre à chaque personne de se replacer au cœur de son existence, de découvrir et développer ses capacités de créativité et d'"Être-bien ", en toute autonomie et dans toutes les dimensions de sa vie.

Si les applications au sens thérapeutique sont nombreuses, il ne fait aucun doute qu'elle participe à un meilleur équilibre entre le corps et l'esprit. Elle est également employée comme un soin d'accompagnement et de support lors de la prise en charge de pathologies chroniques et somatiques.

Cette méthode ne se substitue pas au traitement médical, elle aide à mieux avancer, telle une ressource apaisante et complémentaire, qui prend soin de vous et de la situation que vous vivez.

Étymologiquement issue du grec "SOS"-"PHREN"-"LOGOS" , elle se définit comme l'étude de la conscience en harmonie. Fondée en 1959 par Alfonso Caycedo, neuropsychiatre et professeur de psychiatrie à l'Université de Barcelone, elle s'inscrit dans le champ des thérapies psycho-corporelles dites humanistes et expérientielles, centrée sur la personne et non sur le(s) symptôme(s) . 

 

 

Les principes fondamentaux de la Sophrologie Existentielle

Elle s'adresse de manière générale aux personnes qui vivent des situations compliquées de stress et de difficultés au quotidien, elle permet dans un premier temps de relâcher les tensions du corps, d'apaiser le mental, de diminuer l'impact des symptômes qui vous envahissent. 

La pratique de la sophrologie s'appuie sur des principes fondamentaux : 

  • L'intégration du Schéma Corporel

  • La réalité objective

  • L'action positive

" Si tu écoutes ton corps lorsqu'il chuchote, tu n'auras pas à l'entendre crier" Sagesse Tibétaine

LA RESPIRATION...

Mouvement automatique d'oxygénation du corps, la respiration a aussi d'autres fonctions essentielles.

Les différentes techniques utilisées en Sophrologie nous aident à nous apaiser, à nous recentrer, nous concentrer et elle accompagne certaines tensions physiques pour diminuer leurs impacts.

LE CORPS...

Façonné par notre héritage biologique et culturel, notre histoire et notre parcours de vie, le corps est aussi notre interface avec notre environnement. Par les sensations et les informations qu'il nous transmet (via nos 5 sens), nous construisons et nous vivons notre réalité. Aussi notre corps incarne, encaisse, stigmatise, relâche, vibre, parle…. La relaxation active ou dynamique de la sophrologie nous permet de revenir à la présence au corps, apporte de la détente là où nous sommes en saturation, de l'énergie là où nous sommes en perte de vitesse.

L'INTÉGRATION, Véritable pause salutaire...

Ce qui est là, présent, dans l'instant, l'intégration est un temps de récupération qui laisse apparaître ce que nous ressentons: nos sensations, nos perceptions, nos émotions, la représentation que nous avons de nous-même. Le corps dans sa globalité ainsi "conscientisé" nous dévoile subtilement ce que nous avions sous les yeux sans prendre le temps de nous y intéresser. Ce temps riche d'enseignement sur nous-même, nous donne à nouveau accès à nos ressources intérieures et les valeurs qui nous sont précieuses et fondatrices.

LE SOPHROLOGUE, un accompagnateur...

Le rôle du Sophrologue n’est pas de penser à votre place ni d'induire ou suggérer de nouveaux comportements. Il vous accompagne pour vous permettre de trouver et mobiliser vos propres ressources. Il induit le moins possible de phénomènes pour laisser place à l'expérience. Il reste dans une attitude d'ouverture et utilise lors de l'animation un langage le plus neutre possible, épuré et adapté à chaque situation. Le cadre d'accompagnement porte sur le respect de l'écoute, la confidentialité, du non-jugement, et du respect de soi conformément au Code de déontologie de la profession.

Un sophrologue ne réalise ni diagnostique, ni prescriptions et la sophrologie ne remplace pas le traitement médical en cas de maladie. 

 

"La Sophrologie est une des réponses pratiques et concrètes, offerte à celui qui ressent le besoin de s'interroger

sur sa façon de vivre et ses possibilités d'améliorer le cours de son existence"

Ghylaine Manet